… et souvent trouver sans chercher vraiment …

Par : mondessensibles

Nov 5

Catégorie: vagabondages

Poster un commentaire

Ouverture :f/5.6
Focale :200mm
ISO :400
Shutter:1/0 sec.
Appareil photo :NIKON D90

… dans les mots des poètes qu’on lit et relit par nécessité – Juarroz, par exemple et sa Poésie verticale – la juste forme de sa pensée propre, au moment de l’image …

Toujours cette troublante impression, que poésie et photographie sont sœurs siamoises.

« Il est un point où la vision de l’œil cesse de croître et commence à décroître.

C’est l’endroit où se tisse la toile la plus gratuite de l’araignée,

celle qui ne cherche pas à chasser mais à se chasser.

Là est le fruit qui s’exprime vers le dedans. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :