… … …

Par : mondessensibles

Jan 31

Catégorie: moment de moi

Poster un commentaire

« Les lignes du râteau peignent la terre, la rident comme une eau. Il faut les tracer quand celle-ci n’est pas trop sèche, sinon de la poussière s’élève et envahit la maison, se déposant sur les tables, les livres, les flacons. Des moines, en Extrême-Orient, ont créé des jardins de méditation à partir de ces lignes et de quelques pierres. Cela ne me surprend pas, car les dessins du râteau produisent une sorte d’apaisement intérieur, un sentiment de plénitude silencieuse. »

Philippe Jaccottet – Avril

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s