Par : mondessensibles

Sep 2

Catégorie: imag(in)e

Poster un commentaire

 » Le trait n’aime pas la forme qui veut l’enfermer, le ramener, le retenir. Le trait veut partir, aller loin. Les forces de l’arbre ont assez d’énergie pour lancer le trait un peu plus loin, pour percer la forme. Le trait a besoin de respirer.  »

Alexandre Hollan – Je suis ce que je vois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s