Petite délicatesse tombée des nues

Par : mondessensibles

Déc 8

Catégorie: picturalités

Poster un commentaire

… Pour toi. Mais oui, c’est dimanche !

Et ces quelques mots, que je retrouve dans mon carnet, empruntés à Paul Gauguin :

« Les Raphaël et autres, des gens chez qui la sensation était formulée bien avant la pensée, ce qui leur a permis, tout en étudiant, de ne jamais détruire cette sensation, et de rester des artistes. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s