« De profundis »

Par : mondessensibles

Oct 3

Catégorie: manière noire

3 Commentaires

« «De profundis». Joanna a attendu que l’idée devienne plus claire, que monte des brumes cette boule brillante et légère qui était le germe d’une pensée. «De profundis». Elle la sentait vaciller, perdre presque l’équilibre et plonger pour toujours dans des eaux inconnues. Ou alors, par moment, éloigner les nuages et croitre tremblante, émerger presque complètement… Après le silence.»

Clarice Lispector – Près du coeur sauvage

3 commentaires sur “« De profundis »”

  1. Peut-être la fugue, sa chute, sensible où se joint l’étoile de ténèbres, là-bas, sur une ligne de ciel

  2. Peut-être la fugue, sa chute, sensible où se joint l’étoile des ténèbres, là-bas, sur une ligne de ciel

  3. Pensées lointaines
    Espoir de bientôt
    Se revoir


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s