Sur mon cou

Par : mondessensibles

Déc 6

Catégorie: Je t'écrirai le monde

2 Commentaires

Le ciel peut s’éveiller, les étoiles fleurir,
Ni les fleurs soupirer, et des prés l’herbe noire
Accueillir la rosée où le matin va boire, (…)


Texte de Jean Genêt, mise en musique Hélène Martin, (belle) interprétation d’Etienne Daho, version live de 2001, je vous laisse frissonner :

https://www.youtube.com/watch?v=IvKMS_KxwuY

2 commentaires sur “Sur mon cou”

  1. Si petite, juste un soupir de la nuit, le souffle si pur d’une feuille, la nervure à peine du vent, et ton cœur comme un diamant du ciel

  2. Et au cœur de l’ombre, au plus obscur de sa ténèbre, au point fou de son horreur, comme un cristal de feu, le cœur de Dieu


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :