Je crois que tout commence dans le secret de l’invisible.

Par : mondessensibles

Juil 28

Catégorie: journal d'atelier

Poster un commentaire

 

Il faut toujours se tenir au bord du secret, au bord de l’invisible, pour faire des images.
Toujours.
C’est là, le lieu du photographe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s