Par : mondessensibles

Oct 12

Catégorie: bestiaire fabuleux

Poster un commentaire

J’aimerais t’écrire l’automne qui s’insinue dans l’été, chaque nuit.
Chaque jour qui raccourcit.
Chaque matin qui devient plus frais.
Chaque goutte de rosée qui se dépose, qui mouille les pieds au réveil.
Oui, j’aimerais te l’écrire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :