Par : mondessensibles

Août 10

Catégorie: paysage d'elles

Poster un commentaire

Elle sentait que le corps était errance et résidence, sillon de cendres ou sillage d’étoiles, qu’il était fait d’argile ou de souffles mêlés, unis jadis par les caresses de quelque dieu potier.

Jacques Lacarrière – Marie d’Egypte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :