Through my woods

Par : mondessensibles

Mai 11

Catégorie: échappée

1 Commentaire

 » Le calme apporte un bien-être tactile. Il est à l’extérieur et demande un grand abandon. Quand j’observe un arbre, le regard et la sensation l’interrogent plus fort, plus passionnément. Et cette intensité paraît incompatible avec le calme tactile. Ces moments de contradiction sont si vivants, il faut les comprendre pour aller plus loin, vers plus d’intensité. »

Alexandre Hollan – Je suis ce que je vois (Notes sur la peinture et le dessin – 2006-2011)

Un commentaire sur “Through my woods”

  1. …Les barbelés de l’art *


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s