Par : mondessensibles

Juil 15

Catégorie: imag(in)e

4 Commentaires

« Un peu d’irrationnel nous sauve, un grain de hasard nous fait respirer, du jeu dans la machine nous fait vivre. La vie, l’intelligence et la bonté, sans doute, émergent de ces jeux et de ces abandons. Laissez tomber les épis, disait-il. Peut-être un jour apprendrons-nous que les machines les plus fiables laissent la place à l’imprévu. »

(Michel Serres – Détachement – Apologue – Éditions Flammarion – 1986)

4 commentaires sur “”

  1. Juste un espace où s’invente la grâce, où la joie danse son pas de hasard, la douceur d’une folie divine, et toute ton âme ivre d’une liberté de ciel, sa confiance de paradis

  2. Une esquisse, peut-être un pas, écrire sur le silence, une écriture d’images et de lumière, laisser l’âme chanter, tout entière splendeur de Dieu

  3. Croiser, décroiser, si simple la danse du temps, une trace qui s’esquisse, tracera, tracera pas, aujourd’hui le jour est si sensible, et en toi aura crû la lumière, dans sa joie ton sillage de ciel

  4. Comme un pas de côté, un regard de biais, peut-être le réel d’ici dans son appel de ciel, mais l’échappée de lumière emplit l’espace, il n’est plus d’ombre au pays de Dieu, blancheur d’immarcescible


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s