l faut caresser la lumière
La toucher
Du bout des yeux
Du bout de leur silence
Elle aime ça, sais-tu ?
Ca la fait cligner
Et quand elle cligne
Elle t’offre son ombre
Fragile

L’ombre
C’est la fragilité de la lumière
C’est quand elle se rhabille
Pudique
Et clandestine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :